dimanche 15 décembre 2013

De la Chance d'être un geek européen




4 mois après l'installation, il est de temps de faire un petit bilan des différences d'offres entre les US et notre bon vieux continent ( car ce que je dis pour la France, s'applique globalement aussi à l'Europe occidentale). Attention ce texte ne s'adresse pas aux touristes qui ont fort à gagner avec le taux de change avantageux en leur faveur.


Commençons par le JDR. En Europe l'offre  est variée, Aux States les seules gammes qu'on trouve sont les Blockbuster que sont DD4 et Pathfinder. Je suis mauvaise langue, on trouve un peu de FFG ( Warhammer et WH40K. Mais on est loin des pépites que les Français ou Espagnols ont pu développer.  J'ai toujours aimé cet apport horrifique et/ou littéraire au hobby. Ah si y a un truc bien, Shadows of Esteren, merde non c'est une traduction ( mode sarcasme on).


Pour le wargame les valeurs nominales sont  de 60 $ en magasin, le P500 ça marche aussi bien vers la France, pas très gagnant sur ce point. Un aspect sympa des USA, l'achat de vieux jeux élimés pour pas cher sur BGG

Question plateau, même si la conception est US, Edge fait très bien son boulot et offre presque tout le catalogue FFG ( manque peut-être des jeux comme Twilight Imperium, mais rien qui ne soit introuvable. Je ne parle évidemment pas des boîtes allemandes qui sont relégués ici aux magasins de jouets, allez c'est un mieux car c'est plus diffusé que chez nous et permet de faire évoluer l'idée de jeu de société = Monopoly .

Pour les Bd et les Comics, je préfère l'Europe. Nous avons une meilleure offre qu'eux. Chez nous Comics, Manga et BD européenne cohabitent et sont traduites par paquet. Ici hors du comics et du manga point de salut. Une seule boutique proposait du Moebius tendance SF. Leurs comics sont mieux édités chez nous. Éditions luxueuses et comics kiosques bien moins chers. Comptez effectivement 4$ pour un fascicule de Spider-Man ( 4,8euros chez nous pour 5 épisodes), 15/20$ pour des recueils moins beaux que les nôtres. Avantage certains pour les comics, ils seront toujours en avance sur les publications et les rééditions, mais suffit d'être patient. Rien d'introuvable non plus, si ce n'est les intégrales Sgt. Rock  

On continue avec la gurine. Tout est plus cher, les Anglais règnent d'un main de maître (£ master) et vaut mieux éviter le port outre-atlantique. Je suis de mauvaise foi, il y a bien quelques trucs, genre Brigade Games. Mais on hallucine au 1/72e. Les Italeri et Revell sont hors de prix, pas les Imex en revanche (c'est du local sont abordable). Dans les magasins, c'est GW qui règne, même si j'ai vu des Reaper Bones en magasin, vraiment pas cher,  mais c'est à peu près tout.

Parlons LEGO, la tarte à la crème de l'AFOL, c'est : oh c'est dégueulasse, chez les ricians les boîtes sont moins chères. Sûr que pour un Européen c'est moins cher, quand il fait la conversion Euros/$ mais pas pour un type comme moi ou n'importe quel ricain qui est payé en $ et pour qui la valeur nominale est donc la même. De plus sur un truc à 99 $ sur le shop lego, vous avez 7 % de taxes, donc on se retrouve avec un truc à 106,XX $. Bon point pour les Us, les références sont dispo un poil plus longtemps. 

D'une manière globale faut toujours rajouter les taxes, sur les comics, les Lego, les jeux, ce qui fait qu'on est jamais à 4$, 50$ ou 65$. Rageant...

Les boutiques US sont extrêmement décevantes, enfin par rapport au mythe, au rêve. Il y a 15 ans ca devait être terrible mais là c'est les mêmes que les Françaises et encore, ils ciblent presque exclusivement sur du GeuWeu, FFG, DD4, et Héroclix, très populaire de ce coté de l'Atlantique. Le plus c'est que toutes ces boutiques ont des espaces de jeu immenses, la surface est moins rare que chez nous, reste que c'est toujours à 40mn à coup d'autoroutes urbaines.

Je vous rappelle enfin que notre système social ( retraites et sécu) nous permet de consommer des geekeries sans trop s'inquiéter sur notre santé. Ici, c'est pas le cas et le moindre accident vous coutera trois mois d'abstinence de Geekeries au bas mot. 

Pour moi, sans hésiter l'Europe est gagnante, sur l'offre, la culture ( je veux dire par là, les univers proposés), les prix. Arrêtons de gueuler et prenons en conscience. 

2 commentaires:

  1. Kss kss, l'américain -même moyen- a deux privilèges. Premier privilège, il peut choisir de ne pas être couvert par la sécurité sociale et choisir les pions plutôt que de soigner ses morpions ! Second privilège : le coca et les petits gâteaux sont quand même vachement moins cher, résultat le "total cost of ownership" d'un monster game, genre Pacific War, reste quand même très rentable.
    Et puis c'est pas en Pennsylvannie où les taxes sont à zéro ...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah oui, on a vraiment envie d'être à leur place!

      Supprimer