lundi 2 mars 2015

Vae Victis change de main à partir du 121





Si vous attendez Vae Victis 121,et que vous ne le voyez pas en kiosque, c'est normal. Le groupe qui détient le titre, Histoire& Collection, est en difficulté financière et a visiblement vendu le titre, qui devrait continuer de paraître avec la même équipe. L'information a été donnée sur Strategikon et l'Estafette à peu près au même moment.


A surveiller, en espérant que le mag survive

9 commentaires:

  1. L'annonce n'a pas l'air de soulever les foules...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je me faisais la même réflexion en voyant le peu de post que suscite le thread sur Strat'. Soit que les gens pensent que cela ne changent rien, soit que VV ne soit plus vraiment lu.

      Supprimer
  2. je pense que les gens attendent plus de news
    a savoir qui est le repreneur du titre...
    la ligne éditoriale restera t-elle la même
    A suivre..

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. d'après ce que j'ai lu sur l'estafette, c'est le rédacteur en chef lui-même qui rachèterai le mag...

      Supprimer
  3. Il semblerait que VV a bien son public et que ce soit d'autres titres d'Histoires & Collections qui soient à l'origine du naufrage. VV serait repris par son rédacteur, tant mieux dans un sens car il connait "la musique" et je pense qu'il était le seul à mener la direction éditorial de VV, comme cela lui donnait de bon résultats, je ne le voit pas changer radicalement. C'est un magazine qui à une vision en Kiosque régulière (depuis 20ans, un record !, Casus Belli avait évincer le wargame depuis belle lurette dans ses pages) , on ne peut que lui souhaiter une bonne continuation pour le bien du Hobby !
    Domi

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. faut voir le bon cote, un titre mythique sera tjrs repris, comme... casus belli ;)

      Supprimer
    2. Ce commentaire a été supprimé par son auteur.

      Supprimer
  4. J'espère vraiment que VV saura survivre ... Même si la nouvelle m'étonne peu. Le magasine n'a pas subi de belles évolutions au fil des années. Après un changement de présentation moins sympa, une diminution du nombre de pages, les articles historiques et liés aux figurines se sont réduits comme peau de chagrin. Amateur de figurines, je n'ai pas acheté le numéro 120 (une première pour moi depuis 5 ans), tout en respectant les "pousseurs de pions." J'espère que cette nouvelle étape permettra à la nouvelle équipe de corriger cette situation.

    RépondreSupprimer
  5. en espérant qu'il revienne.

    RépondreSupprimer