mercredi 13 juin 2012

No Question of Surrender, the Italians attack, tour 1




J'ai dit en début d'année qu'il fallait que j'essaye de jouer à toutes les nouveautés qui rentraient en stock dans ma collec'. Après avoir étudié le système  Grand Tactical Series ( GTS) sur 3 scénarii ce dernier mois, j'ai eu envie de changer de décor cet après-midi. J'ai donc sorti ma boîte de "No Question of Surrender", jeu sorti chez MMP il y a 2 mois. Le jeu simule comme vous pouvez le voir sur la couv' la bataille de Bir Hacheim. On se retrouve donc dans un fort libyen, à arrêter des tas d'italiens dans un premier temps, d'allemands dans un second avec les unités FFL de Koenig. Pour une fois, des unités françaises qui ont une chance de résister à l'Axe sans s'effondrer, chose rare dans les wargames  anglo-saxons sur la 2e Guerre.

Il est toujours agréable d'apprendre les règles d'une série car on peut changer de jeu, sans pour autant avoir à réapprendre toutes les règles, juste intégrer les spécifiques, car combattre dans le désert en juin 1942, ce n'est pas attaquer des Polders en 1944. Comme je l'avais remarqué lors de la première ouverture de la boîte, je ne peux étaler la carte sur mon bureau, à moins d'empiéter sur mon espace de travail. Je fais alors un tour sur le site dédié au logiciel Vassal et je découvre que le module est sorti il y a 3 semaines. Parfait, 2 clics plus tard, je me retrouve à faire le setup (très rapide grâce à l'outil informatique) et à lire les quelques règles qui me permettent de lancer le premier scénar, qui me paraît assez simple ( en terme de complexité). Je viens de me rendre compte que j'ai gardé le fichier donc, je vous fais la capture d'écran maintenant:


Le principe de ce scénario est enfantin, il faut une unité italienne qui ne soit pas suppress dans Bir Hacheim à la fin du tour 2 ( le 27 mai à 11H00, le scénario commençant à 9h00). Problème : les canons AT.
Les Italiens avancent donc en colonne vers le fort, essuyant les tirs d'un canon qui se révèle assez vite car je n'arrive à faire taire cette envie de tir au pigeon sur les tanks de l'Axe. Peu de tirs atteignent leur but car je rate les tests de qualité nécessaire pour faire un tir d'opportunité. 


  Les Français n'ont évidement aucun intérêt à sortir du fort, car ils bénéficient de bonus spécifiques ( + 1 en TQ, -2 en DR, +1 en tir et assaut). Ils tirent donc quand ils le peuvent et attendent les Italiens, à la fin du tour, ces derniers se sont approchés sans trop de pertes (1 pas) de la partie du fort qu'ils doivent prendre. Les conditions sont remplies pour sans doute lancer l'assaut au tour 2.



L'idée est d'attaquer un seul hex, le 28.14 sans doute, en espérant y entrer en bonne forme. Tout autre résultat est une victoire française sur cette partie ( les règles précisent qu'il faut de la chance à l'italien pour gagner...)
 

Aucun commentaire:

Publier un commentaire