jeudi 16 janvier 2014

La machine à remonter dans les 90's, l'omnibus New Warriors




Quand j'étais à New York, chez Midtown Comics à Times Square ( faut que je vous montre les vidéo un de ces jours), dans leur gigantesque stock, j'ai découvert l'omnibus New Warriors. C'est pas une nouveauté, mais comme je ne suis pas du tout la VO, je ne savais pas que c'était sorti. Comme je commence à être en manque, sérieux, je regardais. Le prix m'a dissuadé de le prendre, 100 $ le bestiau, ça commence à faire. C'est vrai qu'il fait plus de 1000 pages, mais quand même.



Rentré chez moi, j'ai évidemment regretté de ne pas l'avoir pris. The New Warriors est une des séries qui m'a fait plonger dans le monde des comics un jour de mars 1993. J'avais adoré Night Trasher dans les épisodes, je viens de vérifier, 16 et 17.  Même si j'avais alors pris l'histoire en cours, j'étais subjugué. Je voulais en savoir plus, ce que je pu faire grâce aux albums des années passées regroupant plusieurs numéros.  J'ai suivi, ardemment suivi, gentiment suivi, puis ça s'est arrêté. Pourtant je n'ai pas oublié cette série, quand je me suis à Heroclix en 2008, je me suis même fait un team NW, pour le souvenir, sans savoir qu'on pourrait rééditer cela un jour.

Toujours à regretter, je zieute sur le net. Et là je le trouve à 35$ port compris, un tout petit peu abîmé, mais rien de grave. J'ai sauté le pas, car parmi toutes les VO que je pourrais acheter, je prends ce qui ne sortira sans doute pas en France: genre Batman, ça vaut pas le coup, vu la production Urban mensuelle.

Reçu hier. C'est lourd, très lourd, ca craint pour ma future valise. Depuis, je ne le lâche plus, je retrouve avec le même plaisir les dessins de Bagley ( je ne regardais pas qui dessinait à l'époque), les scénarios de Nicieza, lui je connaissais son nom pour avoir savouré son travail sur X-Force...A propos de cette dernière série, l'omnibus est génial car non seulement il présente les 26 premiers numéros des New Warriors mais aussi des épisodes de la série de Cable et Rocket, des Spider-Man ou autres qui permettent d'apprécier à leur juste valeurs tous les mini-crossovers . C'est top. 

Avec le recul, je saisis pourquoi, ado, on ne peut qu'adorer cette série. C'est tellement cliché et évident. Des jeunes dont les Vengeurs se foutent, qui affrontent des méchants de seconde zone. Bref des super-héros presque normaux, contrairement aux autres franchises Marvel, où l'on ne trouve que des génies. Aujourd'hui c'est avec nostalgie que je vois un Nova qui n'est pas encore un guerrier galactique, un Speedball qui n'est pas Penance. J'ai lu des tas de comics, il y a en plein dont je ne me rappelle pas, mais le scénario autour des origines de Night Trasher, je m'en rappelle et même si je me souvient des trahisons à venir, je me delecte à chaque page de l'ambiance. 

J'en oublie la VO, c'est bon d'avoir passé un peu de temps ici, cela aura le mérite de me permettre d'accéder à ces tomes invendables chez nous.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire